La maman des jumelles Alessia et Livia, disparues est attendue sur l’île de Corse

La maman des jumelles Alessia et Livia, disparues est attendue sur l'île de CorseInternational + Vidéo-

(disparition en Suisse)

Le père avait peut-être une complice

Alors que deux policiers suisses sont arrivés en renfort pour rechercher Alessia et Livia en Corse, l'hypothèse d'une complice du père-kidnappeur se précise.

Deux semaines après la disparition d'Alessia et Livia, les soeurs jumelles de six ans enlevées en Suisse par leur père Matthias Schepp qui ne digérait pas sa séparation d'avec leur mère, tout espoir n'est peut-être pas perdu de les retrouver saines et sauves.

Avant de se suicider, la semaine dernière au sud de l'Italie, le père avait posté un courrier des plus inquiétants dans lequel il affirmait que les fillettes "reposaient en paix", cependant, selon un témoignage jugé crédible par les enquêteurs, en Corse, une tierce personne aurait été vue en compagnie des enfants et du fugitif, peut-être sa complice, et dans le meilleur des cas, la personne à qui il aurait confié Alessia et Livia, rapporte le Metro France.

Vendredi, malgré la sinistre lettre envoyée par son mari, Irina Lucidi la mère d'Alessia et Livia a imploré la police de poursuivre les recherches. Depuis le début de la semaine, les investigations ont été menées à Propriano, à Balagne dans le nord-ouest de l'île et à Macinaggio, au Cap Corse, les différents lieux visités par la famille lors de vacances en 2008.

Les recherches ont repris ce samedi, avec le support des deux policiers suisses. "Nous attendions leur arrivée pour définir un plan de bataille, ils disposent de détails qui vont nous aider à mieux cibler nos recherches" a indiqué une source proche de l'enquête à Ajaccio.

De même, les policiers ont demandé à la mère de venir en Corse pour retracer l'itinéraire de la famille il y a deux ans, mais depuis qu'elle a quitté son domicile de Saint-Sulpice, dans l'ouest de la Suisse, on ne sait rien des intentions d'Irina Lucidi a indiqué un porte-parole de la police cantonale vaudoise. Selon le JT de France 2 samedi soir, la maman est attendue sur l'île dimanche matin.

Source: extrait du Metro France pour plus d'infos de l'histoire complète de cet enlèvement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *