Des employés de CLSC fête la Saint-Valentin, des patients se sont cognés le nez aux portes

Des employés de CLSC fête la Saint-Valentin, des patients se sont cognés le nez aux portesRéseau de la santé – Québec

Le saviez-vous?

La fête de Saint-valentin est un congé férié.

Plusieurs employés du réseau de la santé ont eu droit, hier, au congé de la St-Valentin.

Dans plusieurs établissements, les services fonctionnaient au ralenti en raison de ce congé férié prévu à la convention collective, lisons-nous dans le Journal de Montréal ce matin.

De nombreux patients se sont rivés le nez devant des portes closes, que ce soit dans des centres de prélèvements ou, encore, dans des CLSC qui avaient fermé leurs portes.

C'est le cas sur la rive-nord de Montréal, où le centre de prélèvements de la Plaza Ste-Thérèse avait fermé ses portes.

«C'est un congé qui revient tous les ans, en février. Ça fait partie des congés fériés», indique la porte-parole du Centre de santé Thérèse-de-Blainville Nicole Blouin.

Les établissements sur la rive-nord de Montréal où le centre de prélèvements de la Plaza Ste-Thérèse avait fermé ses portes , La situation était semblable à plusieurs endroits. À Saint-Jérôme, St-Eustache, à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont ou, encore, à l'Hôpital Pierre-Boucher, on fonctionnait à effectifs réduits.

Du côté de St-Jérôme, la journée d'hier a été baptisée «congé d'hiver» selon le document consulté par le Journal.

Sur la rive-sud, les CLSC de Boucherville, St-Amable, Verchères, Contrecoeur et Ste-Julie étaient fermés en raison du congé férié. Lors du passage au CLSC de Ste-Julie, en après-midi, seuls des employés d'une entreprise de nettoyage s'y trouvaient.

Des visiteurs ont dû rebrousser chemin après avoir lu l'avis affiché sur la porte. ««plus de détails»»
Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *