Santé Canada conseille d’utiliser un thermomètre numérique pour aliments

Santé Canada conseille d'utiliser un thermomètre numérique pour alimentsActualité Santé –

Ottawa – Chaque année, au Canada, il y aurait jusqu'à 11 millions de cas de maladies d'origine alimentaire. Bon nombre de ces maladies pourraient être évitées si les bonnes pratiques de manipulation et de préparation étaient respectées.

Santé Canada rappelle aux Canadiens de veiller à ce que leurs plats de viande, de volaille et de fruits de mer atteignent des températures sécuritaires de cuisson interne avant de les servir. Le seul moyen fiable de s'en assurer est d'utiliser un thermomètre numérique pour aliments.

Il existe plusieurs types de thermomètres pour aliments sur le marché canadien, mais les thermomètres numériques sont considérés comme étant les plus précis car ils indiquent instantanément la température exacte.

Alors que nous recherchons souvent d'autres signes de cuisson adéquate des aliments (par exemple, la couleur de la viande et du jus), ces méthodes ne peuvent pas confirmer de façon précise que les bactéries nuisibles ont été éliminées. Les bactéries, telles que Salmonella, E. coli et Listeria, qui peuvent causer des maladies d'origine alimentaire, ne peuvent pas survivre à certaines températures élevées.

Étant donné que les températures sécuritaires de cuisson interne varient selon le type d'aliment, il est important de connaître le degré de température interne que doit atteindre un aliment avant de pouvoir le consommer sans danger.

Pour en savoir davantage sur la préparation sécuritaire des aliments et les thermomètres numériques pour aliments, et voir le tableau de la liste des températures sécuritaires de cuisson interne pour les aliments communs veuillez consulter Santé Canada .

Source du texte: Santé Canada – image: capture d'écran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *