Un voleur de jouets érotiques – un fantasme de princesse?

Un voleur de jouets érotiques - un fantasme de princesse?Insolite- Vol

Ça s'en vient bizarre au centre-ville

Premier client du matin à la boutique de jouets érotiques, Passion Sélect, située sur la rue Royale, à Trois-Rivières entre dans le magasin en se plaignant que la propriétaire a ouvert 5 minutes en retard.

Comme un client normal au début

Il a d'abord expliqué à la propriétaire Mme Poudrette que des amis et lui s'étaient cotisés pour acheter pour 475 $ d'accessoires érotiques en vue d'un enterrement de vie de garçon.

Il a fait son magasinage sans se presser. Il a demandé s'il pouvait bénéficier de rabais, il est même allé deux fois à l'extérieur pour fumer une cigarette. Finalement, il a fait ses choix et il a mis le matériel dans son sac à dos:

Même un costume de princesse

Vibrateurs, jeu coquin, bottes sexy, livres explicites et même un costume de princesse, son sac à dos débordait. «Il avait tellement de stock. Je lui ai dit que ça ne rentrerait pas dans son sac», raconte Anne Poudrette, copropriétaire de la boutique au journal Le Nouvelliste.

Et le tiroir caisse

Lorsque je lui ai remis la facture, l'individu a refusé de payer, mais il m'a avec menacé avec une paire de ciseaux. «Il m'a pointé ses ciseaux dans ma face. Il m'a dit: ''Tu vas me donner ta caisse''«. Le voleur a réclamé les billets mais également la petite monnaie. Il s'est même penché pour ramasser de la monnaie qui était tombée par terre. Mme Poudrette a immédiatement contacté le 911.

Arrestation

Élie Gingras, 30 ans, connu du milieu policier n'a toutefois pas pu essayer ses nouvelles acquisitions puisque quelques minutes après son vol, les policiers de la Sécurité publique l'ont trouvé caché sous un escalier du centre de réadaptation Domrémy.

Pour lire l'article complet »»» suite Ça s'en vient bizarre au centre-ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *