Un Québécois arrêté pour avoir fait un salut nazi en Allemagne

Un homme de 30 ans originaire de Québec a été arrêté après avoir fait un salut nazi en face du parlement de l'Allemagne, selon la police de Berlin.

La police fédérale de l'Allemagne a repéré un homme sur les marches du palais du Reichstag à Berlin, levant le bras dans un salut hitlérien tout en étant photographié.

La police de Berlin a été appelée sur les lieux aux alentours de 12h30 le samedi. Après avoir interrogé l'homme et son ami de 29 ans, qui a pris la photo, l'homme a été placé en détention, selon le porte-parole.

La carte mémoire de l'appareil photo a été confisquée par la police de Berlin.

La police de Berlin a confirmé que l'homme est un touriste du Québec, a été libéré sous caution.

Aucune accusation formelle n'a été portée. La question est encore à l'étude par la police de Berlin avec l'aide des autorités canadiennes.

En Allemagne, l'affichage des gestes ou des symboles liés à l'ancien régime nazi est une infraction criminelle et passible d'une peine de prison. The Star

 Le salut nazi est interdit en Allemagne par la loi fondamentale, et en Autriche par la constitution et par le Verbotsgesetz (loi d'interdiction de 1947).

En France, le salut n'est pas directement interdit (à l'inverse des uniformes ou insignes nazi, art. R 645-1 du Code pénal), mais peut être considéré comme une incitation à la haine raciale ou une apologie d'une organisation criminelle, suivant le contexte ; ce qui constitue là une infraction répréhensible.

Une réflexion au sujet de « Un Québécois arrêté pour avoir fait un salut nazi en Allemagne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *