Mission de l’Esprit Saint: dix chefs d’accusation contre un acupuncteur controversé

Mission de l’Esprit Saint: dix chefs d'accusation contre un acupuncteur controverséUn acupuncteur controversé solliciterait ses étudiants –

De nouveaux faits concernant Emmanuel Francoeur, un acupuncteur membre de la Mission de l'Esprit Saint, un groupe religieux controversé situé dans la région de Joliette.

En plus d'être accusé d'avoir voulu recruter une de ses patientes, Emmanuel Francoeur aurait aussi sollicité certains de ses étudiants.

Monsieur Francoeur enseigne l'acupuncture au Collège de Rosemont à Montréal.

Selon ce que TVA Nouvelles a appris aujourd'hui, il aurait fait de la sollicitation auprès de certains d'entre eux. D'ailleurs, quatre anciens étudiants livreront leurs témoignages vendredi.Mission de l’Esprit Saint: dix chefs d'accusation contre un acupuncteur controversé

Son comité de discipline lui reproche aussi d'avoir fait la promotion de ses croyances religieuses auprès de sa patiente.

Une de ses patientes de longue date, SJ, a été membre de La Mission de l'Esprit-Saint jusqu'en 2004. Elle a porté plainte contre lui. Selon Les nouvelles TVA du 9 avril 2010

En 2007, la Cour supérieure avait forcé la fermeture d'une école fréquentée par des enfants des membres de la Mission de l'Esprit Saint, une école jugée illégale par les tribunaux.

Images: capture d'écran vidéo TVA

Une réflexion au sujet de « Mission de l’Esprit Saint: dix chefs d’accusation contre un acupuncteur controversé »

  1. Je me demande pour quelle raison Emmanuël Francoeur devant son comité de discipline vous "oblige" à parler encore une fois de cette école clandestine. N'avez-vous pas de nouveaux renseignements pertinents pour étoffer votre article sans toujours réchauffer la même poutine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *