Scandale à l’université de Zurich: une caméra de surveillance dans les toilettes

Scandale à l'université de Zurich: une caméra de surveillance dans les toilettesInsolite + Vidéo –

Des étudiants en colère-

La rencontre avec les étudiants est claire: «Cela va trop loin» C'est un étudiant qui a découvert la caméra et signalé sa trouvaille. Les étudiants sont en colère, et s'interroge à savoir si d'autres caméras sont installées dans l'université?

Pendant un an, la toilette des hommes a été sous observation constante à  l'Université de Zurich. Des actes de vandalisme dans les toilettes pour hommes ont incité un employé de sécurité à y installer une caméra de surveillance.

Vandalisme et graffitis

C’est la raison pour laquelle une caméra de surveillance y a été installée. Le porte-parole de l’université, Beat Müller, précise que la caméra était pointée en direction de la porte uniquement. «Elle ne faisait que filmer lorsque quelqu’un entrait ou sortait», a déclaré à Blick.ch. "Nous regrettons le cas. Ce n'est pas un moyen approprié pour lutter contre les graffitis », explique le pasteur Mueller.

L'université se défend bien en affirmant que la direction n'était pas au courant. Le Service de sécurité ont ici agi de leur propre chef, a dit le porte-parole de l'université Beat Müller au média Blick.ch. "Nous regrettons le cas. Ce n'est pas un moyen approprié pour lutter contre les graffitis », explique le pasteur Mueller.

Inquiétude chez les étudiants

Les étudiants de l'université peuvent maintenant avoir confiance? a dit Beat Müller: «Nous avons vérifié s'il existe d'autres appareils d'installés.»

Il y en avaient d'autres, présicément onze, dont une à l'entrée du garage de stationnement. «Nous a immédiatement débranchées toutes les caméras, dit-il»  jusqu'à ce que les questions juridiques soient résolues.

Cela va trop loin

La rencontre avec les étudiants est claire: "Cela va trop loin," affirme Oliver Scholtz, du département de biochimie.

Les enregistrements vidéo des toilettes pour hommes sont maintenant au service juridique. Et y vont rester jusqu'à nouvel ordre, selon Müller.

Voir la vidéo sur le site Blick

Image: Capture d'écran vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *