Aliments contaminés à Tokio, il n’y a pas de risque pour la santé

International + vidéo

Même consommés de façon ponctuelle

Aliments contaminés à Tokio, il n'y a pas de risque pour la santéTOKYO – Les 13 millions d'habitants de Tokyo ont reçu pour consigne mercredi de ne plus utiliser pour les bébés l'eau du robinet, polluée par la radioactivité de la centrale de Fukushima qui suscite des craintes de contamination alimentaire au Japon et désormais au-delà.

Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a ordonné mercredi l'interdiction de la consommation et de la vente des produits provenant de ces zones, notamment les épinards, les brocolis, les choux et les choux-fleurs.

«Même si ces aliments sont consommés de façon ponctuelle, il n'y a pas de risque pour la santé», a toutefois affirmé le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano. «Malheureusement, cette situation risque de durer longtemps, c'est pourquoi nous demandons leur interdiction dès maintenant».

Voyez la nouvelle par la vidéo exportable Euronews

Le Japon interdit la vente de certains légumes

Les aliments

Dans la préfecture de Fukushima, où se trouve la centrale, un niveau anormal de radioactivité a été retrouvé dans du lait cru et onze sortes de légumes, ainsi que dans du lait cru et des légumes de trois autres préfectures voisines.

Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a ordonné mercredi l'interdiction de la consommation et de la vente des produits provenant de ces zones, notamment les épinards, les brocolis, les choux et les choux-fleurs.

Mardi, le ministère de la Santé a également intensifié les contrôles sur les poissons et mollusques pêchés le long des côtes, après la détection de radioactivité dans l'eau de mer près de la centrale.

C'est du moins ce que rapporte Karyn Poupée de l' Agence France-Presse paru sur cyberpresse ce matin, pour lire l'article complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *