Après 2000 ans enterré dans une grotte en Terre Sainte – Serait-ce le premier portrait de Jésus?

Un portrait de Jésus dans les mains d'un camionneur Bédouin – Après 2000 ans enterré dans une grotte en Terre Sainte - Serait-ce le premier portrait de Jésus?

Des historiens Biblique tentent de déterminer si tel est le premier portrait de Jésus-Christ.

Ils essaient de savoir si l'image, à peine visible d'un homme portant une couronne d'épines, a été créé au moment que  Jésus vivait par ceux qui le connaissaient.

Le portrait a été trouvé sur un livret de plomb, légèrement plus petit qu'une carte de crédit, qui se trouvait dans une grotte dans un village isolé en Jordanie sur la mer de Galilée.

Il faisait parti d'un trésor étonnante de 70 livres qui s'y trouvent, chacun ayant entre cinq et 15 pages en plomb fondu lié par des anneaux de plomb.

Une découverte majeure de l'histoire du christianisme ?

Selon les historiens, la collecte a été faite par les disciples de Jésus dans les quelques décennies immédiatement après sa crucifixion. La preuve la plus convaincante que les livres sont chrétiens, c'est que une plaque semble montrer une carte de la ville sainte de Jérusalem avec les murs de la ville.

Precieux

Cette brochure montre ce que les spécialistes considèrent comme la carte chrétienne de Jérusalem. Et une phrase apparaît ans un des livrets comme suit: «sauveur d'Israël» en ancien hébreu .

Les découvertes ont été prétendument faites entre 2005 et 2007, à l'intérieur de la grotte, contenant des brochures, des plaques de métal et de volutes.

Le directeur du Département des Antiquités de Jordanie, Ziad al-Saad, estime les livrets ont été fait par les disciples de Jésus peu de temps après sa mort.

"L'information initiale est très encourageante et il semble que nous nous penchons sur une découverte très importante et significative -. Peut-être la découverte la plus importante dans l'histoire de l'archéologie»

Dans les mains d'un camionneur

Les livrets sont actuellement entre les mains d'un camionneur Bédouin appelé Hassan Saida qui vit dans le village arabe de Shibli-Umm Al-Ghanam en Israël. Il a refusé de les vendre, mais deux échantillons ont été envoyés en Angleterre et en Suisse pour les essais.

M. Saida revendique les livres, contenant des messages cryptés en hébreu et en ancien grec, ont été dans sa famille car ils ont été trouvés par son arrière grand-père. Il nie les faire sortir clandestinement de la Jordanie.

Mais on prétend que son partenaire d'affaires bédouin a acheté les livres d'un villageois en Jordanie il y a cinq ans.

Le partenaire d'affaires, dit-on, ont pris les livres à la frontière en Israël, où M. Saida croyait avoir des propriétés magiques et que c'était son destin de collecter autant qu'il le pouvait.

Le gouvernement jordanien a déclaré qu'il «ne ménagera aucun effort à tous les niveaux de retourner les objets en Jordanie.

David Elkington, un spécialiste de l'archéologie religieuse ancienne qui est la tête d'une équipe britannique tente d'obtenir les livres à un musée en jordanienne, ont dit qu'ils pourraient être «la découverte majeure de l'histoire du christianisme».  Source: «Lost for 2,000 years… Could this be the first portrait of Jesus?» Article Daily Mail (plusieurs images publiées)

Une réflexion au sujet de « Après 2000 ans enterré dans une grotte en Terre Sainte – Serait-ce le premier portrait de Jésus? »

  1. les témoins de jehovah sont les grands perdants de cette découverte.
    En effet, les TJ ont toujours enseigné que jésus avait été tué sur un poteau de torture !!!
    or, ici il s'agit de croix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *