Des patients qui veulent être opérés par un robot

Le «KIS» une première mondiale qui risque de faire des petits ~

Des patients qui veulent être opérés par un robotAu cours des dernières semaines, trois patients de l'Hôpital général de Montréal ont été intubés par un robot. Une première mondiale qui risque de faire des petits selon l'article «Intubés par un robot».

L'appareil en question, baptisé «kepler intubation system» (KIS), a été mis au point par le Dr Thomas Hemmerling et son équipe. Selon les premiers résultats, il permet de faciliter l'intubation et réduire les risques associés à la procédure.

 Comme un jeu vidéo

«C'est un robot qu'on contrôle avec un joystick comme un jeu vidéo avec un écran comme centre de contrôle» illustre le spécialiste en anesthésie du Centre universitaire de santé McGill.

Opération par robot

Les patients ne sont pas trop inquiets de subir une intervention robotisée ? «À l'Hôpital général de Montréal, les patients ont de plus en plus l'habitude des robots. Il y a même des patients qui veulent être opérés par un robot. Il y a donc un grand degré d'acceptation», dit-il.

Avant de procéder à des interventions, l'équipe a fait plusieurs tests sur des mannequins aux caractéristiques humaines.

Pour lire l'intégral de l'article du Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *