Une boisson de Tropicana contenant un substitut interdit dans les aliments

Interdit dans les aliments mais autorisé dans les produits de santé naturels

Une boisson de Tropicana contenant un substitut interdit dans les aliments -Faille de la législation:

Une boisson contenant moitié moins de sucre que le jus d'orange pur à 100 %, c'est tentant.

Pour créer Trop50, Tropicana a utilisé l'édulcorant stévia, pourtant interdit dans les aliments par Santé Canada.

Originaire du Brésil et du Paraguay, Stevia rebaudiana est une plante souvent utilisée comme édulcorant ou agent aromatisant. Naturellement très sucrée, elle a été adoptée par l’industrie alimentaire comme substitut ou additif alimentaire dans de nombreux pays.

Si le stevia est interdit dans les aliments, c'est que le gouvernement du Canada considère qu'il n'y a pas assez d'études prouvant son innocuité.

L’ajout de stévia et de ses extraits est toutefois autorisé dans les produits de santé naturels (PSN). Tropicana, division de PepsiCo Inc., a donc fait classer Trop50 parmi les PSN, au Canada.

«Les produits Tropicana vendus sous la marque «Trop50» répondent à la définition de produit de santé naturel, explique Leslie Meerburg, agente des relations avec les médias chez Santé Canada. Ils sont vendus en fonction d’allégations santé précises et avec des ingrédients médicamenteux ajoutés (vitamines et minéraux) à des concentrations non permises pour les aliments».

Des failles dans la législation? En savoir plus sur Protégez-Vous (Source de ce texte)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *