Attaque aux ciseaux dans une école secondaire canadienne

Actualité – Région- Nouvelle-Écosse –

Attaque aux ciseaux dans une école secondaire canadienneUn élève étudiant en 12e année du West High School d'Halifax a été poignardé avec une paire de ciseaux, ce matin, lors d'un changement de classes, selon un porte-parole de la Commission scolaire régionale de Halifax a dit.

A 10 heures 18, la police régionale d'Halifax a été appelé à une perturbation à l'école.

"Un étudiant est entré dans la classe d'un autre élève et se mit à le poignarder avec une paire de ciseaux dans le bras et l'épaule de façon inattendue", a déclaré le porte-parole du conseil, Doug Hadley.

Le directeur maîtrise le suspect

M. Hadley a déclaré la victime s'est enfuit de la classe et a été suivi par le suspect, qui est également en 12 e année. Le directeur de l'école a été en mesure de maîtriser le suspect jusqu'à l'arrivée des policiers.

Selon la police, la victime a été transporté à l'hôpital avec des blessures que l'on ne craint pas pour sa vie.

L'élève de 12e année West High School est en garde à vue, est accusé d'avoir poignardé un autre élève avec une paire de ciseaux, ce matin.

Le jeune homme de 17 ans est maintenant accusé d'avoir tenté d'assassiner un autre elève. La victime, également de 17ans, élève de 12e année, a été transporté à l'hôpital pour le traitement et a été libéré plus tard.

Environ 40 minutes plus tard et les cours ont repris comme à l'accoutumée.

Les étudiants étaient de toute évidence secoué par l'incident et, Hadley dit, la commission scolaire de fournir des conseils s'il ya un besoin.

Jessica Hiles, élève de 11e année à l'école, était assis en classe quand elle a obtenu un texte de sa sœur. Hiles se leva et partit. «J'ai vraiment pas envie d'être là en ce moment. Je n'arrive pas à me sentir en sécurité, dit-elle en dehors de l'école.

L'accusé comparaîtra en Cour mardi Halifax Youth, et e suspect n'est pas connu du milieu policier a dit le Const. Brian Palmeter. 

1450 élèves fréquentent Halifax West High School

Une élève de 10e année Marley Aikens a déclaré que les étudiants étaient inquiets de la victime.

" je ne sais pas pourquoi il a posé ce geste, tout le monde était vraiment inquiet parce que beaucoup de gens disent. C'est un gars vraiment sympa, il est vraiment populaire, dit-elle.

"Tout le monde était vraiment inquiet pour lui parce que personne ne savait vraiment ce qui s'est passé."

Source: CBC News   Metro News   Global Saskatoon

Capture d'mage: Google Map

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *