Un docteur radié pour cinq mois: les seins d’une patiente fondent en 4 jours

Santé – Insolite

Augmentation mammaire –

Un docteur radié pour cinq mois: les seins d'une patiente fondent en 4 joursUn médecin omnipraticien qui pratiquait la controversée technique de transfert de gras aux seins vient d'être radié pour cinq mois et condamné à payer 2500$ d'amende.

Le Dr Denis Bisson, qui possède des cliniques à Verdun et St-Sauveur, avait défié un avis du Collège des médecins, qui jugeait cette pratique expérimentale au tournant des années 2000.

Au moins deux patientes ont témoigné avoir subi la chirurgie pour augmenter le galbe de leurs seins. Le gras était prélevé au niveau des cuisses et des fesses.

Les deux femmes ont témoigné avoir ressenti de la douleur pendant plusieurs jours après la chirurgie. Le pire, c'est que leurs seins ont littéralement fondu à vue d'oeil.

Ses seins fondent en 4 jours

Dans l'un des cas, la patiente de 34 ans a vu ses seins disparaître après seulement quatre jours. Dans l'autre cas, le processus s'est étendu sur trois mois, mais le résultat a été le même. Source: L'intégral au Journal de Montréal

Technique de transfert de gras aux seins

L'Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec (ASCPEQ), l'Association des radiologistes du Québec, l'Association des radio-oncologues du Québec ainsi que les chirurgiens oncologues s'entendent pour dénoncer cette technique qui consiste à prélever, par liposuccion, des cellules graisseuses dans une région du corps pour ensuite les injecter dans les seins.

Non reconnue par le Collège des médecins du Québec et par la Société américaine de chirurgie plastique et reconstructive, l'augmentation mammaire par transfert de gras est encore à un stade très expérimental.

Les résultats de la seule recherche menée et publiés actuellement n'ont pas permis de définir clairement l'efficacité et les effets à long terme de cette technique, rapporte Service Vie.com, selon la Fédération des médecins spécialistes du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *