Passeport et empreintes digitales pour entrer en Malaisie

Empêcher les immigrants illégaux d'utiliser de faux papiers –

Passeport et empreintes digitales pour entrer en MalaisieKUALA LUMPUR – La Malaisie a commencé à prendre les empreintes digitales des étrangers qui entrent au pays dans le but d'empêcher les immigrants illégaux d'utiliser de faux papiers, a déclaré un officiel jeudi.

Jusqu'à deux millions de personnes – principalement des pays voisins de l'Indonésie et le Myanmar y travaillent illégalement en Malaisie, déclarent les autorités.  Les personnes arrêtées pour travail illégal ou dépassé la durée sont expulsés, mais de nombreuses personnes essaient de revenir.

Un système pilote, a été mis en œuvre à plusieurs points d'entrée comme l'aéroport international de Kuala Lumpur depuis la fin du mois dernier, exige des visiteurs de présenter les deux index pour empreinte, selon le porte-parole de l'immigration Abdul Haidir Mohamad Sukor.

Il a dit que le système biométrique devait être mis en œuvre à l'échelle nationale à partir du premier jour de Juin. La Malaisie a une des plus importantes populations de l'Asie de travailleurs étrangers.

Quelque 1,8 millions de personnes, principalement des pays pauvres pays de la région, travaillent dans des secteurs comme la construction, les plantations, la fabrication et l'hospitalité.

Le nouveau système aidera les autorités à assurer un meilleur suivi des étrangers, a déclaré Abdul Haidir, avec ceux qui sont pris dépassé la durée ou de commettre d'autres infractions maintenant incapable de re-entrer en Malaisie sous des identités différentes.

«A partir de Juin 1, tous les étrangers doivent donner leurs données, a déclaré Abdul Haidir à l'AFP. «Nous recueillons toutes les données pour que nous puissions détecter les problèmes plus tôt, s'ils ont commis une infraction avant.

«Avant cela en Malaisie, le séjour échu, les gens étaient simplement renvoyés, mais ils pouvaient revenir avec de faux passeports.  Avec le système biométrique, ils ne peuvent pas mentir, dit-il. à l'AFP
Straits Times  selon «Malaysia starts fingerprinting visitors»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *