Un Egyptien nommé nouveau chef d’Al-Qaïda

Un Egyptien nommé nouveau chef d'Al-Qaïda International + Vidéo –

Washington – Al-Qaïda a choisi un ancien officier des forces spéciales égyptiennes comme chef intérimaire du groupe extrémiste violent à la suite de la mort d'Oussama ben Laden au début du mois, a rapporté CNN mardi.

Saif al-Adel, un stratège d'Al-Qaïda et les hauts chef militaire, a été exploité en chef de «gardien» du groupe, a rapporté CNN, citant l'ancien militant libyen Noman Benotman, qui a renoncé à l'idéologie d'Al-Qaïda.

Saif Al-Adel est un des leaders d'Al Qaida, soupçonné d'avoir collaboré à l'assasinat d'Anouar el-Sadate, il rejoint l'Afghanistan et le Hezbollah. Il est marié à la fille de Mustafa Hamid, avec qui il a cinq enfants selon Wikipédia

Le journal Nouvelles du Pakistan a corroboré la demande, citant des sources anonymes dans un article datelined Rawalpindi, une maison de ville au quartier général militaire des Forces armées pakistanaises près de la capitale Islamabad.

La décision de choisir Adel, également connu sous le nom Muhamad Ibrahim Makkawi, est venu en tant que militants a augmenté de plus en plus agitée par l'absence d'un successeur à Oussama, qui a été tué dans un raid  spectaculaire du commando américain au Pakistan le 2 mai, a déclaré Benotman à CNN.

Ayman al-Zawahiri, un autre Egyptien, est considéré comme son successeur présumé.

M. Benotman a déclaré la nomination de Adel sur une base temporaire peut être une façon pour le groupe d'évaluer la réaction à avoir quelqu'un en dehors de la région musulmane sainte de la péninsule arabique à la barre. – AFP via le Straits Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *