Un crime mystérieux élucidé 132 ans plus tard à Londres

C'était le crâne d'une riche veuve 

Un crime mystérieux élucidé 132 ans plus tard à LondresUn mystère, vieux de 132 ans, dans les annales criminelles britanniques a été résolu mardi par la police qui a formellement identifié un crâne retrouvé récemment près de Londres comme celui d'une femme assassinée il y a plus d'un siècle par sa servante Kate Webster de son vrai nom Catherine Lawler .

Kate était un criminelle de carrière plutôt incompétente qui avait fait de la prison à plusieursreprises pour plusieurs vols différents et des infractions de malhonnêteté, à la fois dans son pays natal l'Irlande et dans Angleterre, qui a finalement été pendu à Londres par le bourreau Guillaume Marwood à la prison de Wandsworth.

Découverte d'un crâne

Un coroner de la Colombie a clos l'affaire sur ce mystère vieux de plus de 130 ans d'un assasinat à Londres, estimant que le crâne récemment découvert dans un jardin appartenait à une femme tuée en 1879.

Dans le sud-ouest  de Londres le coroner Alison Thompson a confirmé mardi que le crâne découvert dans le quartier de Richmond était celui de Julia Thomas, une riche veuve qui a été assassiné par sa femme de ménage.

Le crâne avait été découvert en octobre dernier par des ouvriers agrandissant la maison du célèbre producteur et réalisateur de la BBC David Attenborough, à Richmond, dans le sud-ouest de Londres.

Tests au radiocarbone

Un détective a examiné les dossiers de l'assassinat et les tests au radiocarbone utilisées pour fournir la preuve que le crâne appartenait à Thomas.

Thompson a statué que Thomas a été tué et que la cause du décès était l'asphyxie et des traumatismes crâniens.

Source:  AP   Orange   Capital Punish  Mentuk   Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *