Directeurs du journal El Universo emprisonnés et 40 millions de dollars pour le président équatorien Rafael Correa

Des groupes de liberté de la presse régional et international ont protesté

Directeurs du journal El Universo emprisonnés et 40 millions de dollars pour le président équatorien Rafael CorreaQUITO — Un tribunal a entendu mardi à huis-clos le président équatorien Rafael Correa au cours d'un procès ouvert contre un journal, El Universo, dans un contexte de tensions entre le chef de l'Etat et les médias.

Le juge Juan Paredes avait quatre jours pour rendre son verdict, après l'étude de 5000 pages du dossier selon une source judiciaire selon El Universo.

M. Correa a déposé des demandes de dommages et intérêts visant El Universo, l'un des plus importants quotidiens du pays, pour un montant de 80 millions de dollars, avec un volet pénal susceptible de peines de trois ans de prison.

L'organe de presse avait publié un éditorial dans lequel il accusait le président de "crime contre l'humanité" pour avoir ordonné l'assaut contre un hôpital où il affirmait être retenu contre son gré, le 30 septembre 2010, par des policiers en rébellion contre le gouvernement selon l'afp.

Selon l'article «Newspaper executives jailed as Ecuador president wins libel case» du  Telegraph, le tribunal a condamné trois membres du conseil d'administration du journal Carlos Cesar Perez Nicolas et ancien rédacteur en chef d'opinion et d'Emilio Palacio à trois ans de prison et une amende également un total de 30 millions de dollars et perçu un supplément de 10 millions de dollars d'amende contre le journal.

Des groupes de liberté de la presse régional et international, ont protesté le procès en diffamation de Correa contre le journal, en disant qu'il faisait partie d'un effort visant à museler les médias dans la nation andine.

El Universo en français par Google translate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *