L’offre d’avoir de plus gros seins à rabais sur internet irritent les médecins en France

Insolite Deal – Des gros seins pour pas cher –

L'offre d'avoir de plus gros seins à rabais sur internet irritent les médecins en FranceOffrez-vous enfin la poitrine de vos rêves pour 2.499 euros au lieu de 5.430 dans une clinique esthétique privée, soit 54% de réduction" : l'offre "inédite" lancée sur le site Groupon.fr, a soulevé les critiques de l'Ordre des médecins en France.

L'offre, "interdite aux mineurs", peut être utilisée jusqu'au 9 janvier (un bon maximum par personne), indique le site qui affichait mercredi "six acheteurs déjà" dans la journée, avant de clore ce "deal" éclair.

L'intervention doit être précédée d'une consultation médicale obligatoire et en cas d'avis médical négatif, "vous serez remboursé en intégralité par Groupon", y lisait-on.

En France, ce type de publicité est interdite, a déclaré à l'AFP le Dr Walter Vorhauer, secrétaire général du conseil national de l'Ordre des médecins.

"Une clinique n'a pas le droit de faire ce type de promotion de prix, purement commerciale et financière, sur des actes médicaux", explique-t-il avouant ignorer, en revanche, quel est le droit belge à ce sujet. suite sur Orange

Il ne peut y avoir de forfait comprenant les honoraires de médecins» renchérit le Dr Piernick Cressard, président de la section éthique et déontologie de l'Ordre. Le principe de ce type d'offre suppose des ristournes reversées au site regroupant les demandes, ce qui est également prohibé. «La médecine n'est pas un commerce», rappelle le Dr Cressard en indiquant se pencher par ailleurs sur certaines pratiques d'»opération à la chaîne en ophtalmologie». Le CNOM va en tout cas étudier, avec son avocat, la situation du site Groupon.

Joint par lefigaro.fr, l'ordre des médecins belge n'avait pas encore émis d'avis sur ce cas. Son code de déontologie médicale disponible en ligne précise toutefois que «le rabattage des patients est interdit » et que la publicité « ne peut inciter à pratiquer des examens et traitements superflus ».

Capture de textes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *