Un survivant d’attaque d’ours polaire parle de sa bataille avec le tueur

Dans le cadre d'un voyage organisé –

Un survivant d'attaque d'ours polaire parle de sa bataille avec le tueur L'adolescent britannique en parti défiguré qui a survécu à l'attaque d'un ours polaire début août en Norvège a raconté comment l'animal avait pris son crâne dans sa gueule et comment il était parvenu à s'en sortir vivant. 

L'ours s'en était pris le 5 août à un groupe de 14 personnes qui campaient sur l'archipel norvégien de Svalbard, dans le cadre d'un voyage organisé par la Société des Ecoles britanniques d'exploration (BSES).

Patrick Flinders, 16 ans, dormait dans une tente avec des compagnons d'expédition quand il a été réveillé par un grand bruit.

"J'ai levé la tête et j'ai vu sa grande gueule claquer. Il avait du sang tout autour de son nez. A ce moment, j'ai cru que j'allais mourir",

"Il m'a frappé avec sa patte, j'ai alors senti ses dents sur mon coude, mordant dans l'os.Et soudain, il a pris ma tête dans sa gueule et j'ai entendu qu'il écrasait mon crâne. J'ai entendu que ça craquait", a-t-il poursuivi.

"J'ai agité un bras pour lui donner un coup sur la tête, encore et encore, pour essayer qu'il s'en aille. Soudain, il m'a lâché et s'est dirigé" vers un autre adolescent qui était probablement en train de s'enfuir, a-t-il confié dans une entrevue exclusive au journal Sunday Mirror du dimanche traduit en français ici. Pour plus de détails

Un Britannique âgé de 17 ans avait été tué, et quatre membres de l'expédition, dont Patrick Flinders, blessés avant que l'ours ne soit abattu. 

Source: des extraits de texte en français MSN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *