Trop de plaintes au sujet de la tenue vestimentaire des intervenants d’un centre jeunesse

Montérégie – Une campagne à caratère «sexiste» controversé –

Trop de plaintes au sujet de la tenue vestimentaire des intervenants d'un centre jeunesseEstimant que plusieurs de ses intervenantes s'habillent de façon trop sexy, le Centre jeunesse de la Montérégie (CJM) a lancé une campagne pour le moins controversée pour tenter de les convaincre d'adopter un habillement plus adéquat en présence des jeunes.

Les deux affiches, épinglées dans les toilettes des différents locaux du centre jeunesse, ont provoqué l'indigantion des employés et des intervenants.

On y voit notamment une femme courtement vêtue et très décolletée dire : « Non, je ne vais pas dans un 5 à 7, je représente le CJM. »

La présidente du syndicat, Line Beaulieu, dénonce le caractère «sexiste» de cette campagne

« Jamais, en 37 ans de carrière dans le réseau, j’aurais cru que je devrais imposer un jour un code vestimentaire, affirme le directeur général de CJM, Camil Picard. Mais nous avons reçu plusieurs plaintes de juges et de parents au sujet de la tenue de nos intervenants. Il fallait agir. »

Lisez l'article sur le site du Journal de Montréal: pour lire l'article intégralement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *