La tuerie de Dawson 5 ans plus tard: la famille d’Anastasia se confie

La tuerie de Dawson 5 ans plus tard: la famille d'Anastasia se confie«Les blessures sont encore très présentes», raconte Louise De Sousa la mère d'Anastasia qui a été la proie de Kimveer Gill, lors de la fusillade au Collège Dawson à Montréal le13 septembre 2006, Mme De Sousa a l'impression que le drame vient de survenir.

«La vie familiale a beaucoup changé. Il y a un énorme trou vide à la maison»

«Parfois, j'oublie que j'ai perdu un enfant, raconte-t-elle. Il m'arrive encore de réserver une table pour cinq personnes au lieu de quatre», raconte-t-elle.

«Ma fille dînait à la cafétéria, comme bien d'autres jeunes. Jamais tu peux t'imaginer que quelqu'un va entrer et tirer sur elle. C'est un scénario inimaginable», souffle-t-elle.

«Parfois, je me dis que je n'aurais jamais dû la réveiller ce matin-là…», ajoute Mme De Sousa.

Même sentiment de vide pour Natalya Hevey, la tante d'Anastasia, qui va se recueillir sur la tombe de sa nièce chaque mois.

«Chaque 13 du mois, à 12 h 41, heure de la tuerie, je dois être au cimetière», confie-t-elle, indiquant que c'est un besoin très ancré en elle. suite au Journal de Montréal

Image wikipédia: Deux jours après, au collège Dawson des gens déposent des fleurs en mémoire des victimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *