Une fête traditionnelle maintenant interdite en Chine où les chiens sont tués et mangés

Ce n'est pas un carnaval, c'est un massacre –

Une fête traditionnelle maintenant interdite en Chine où les chiens sont tués et mangés Cette fête traditionnelle date de plus de 600 ans au cours de laquelle des chiens sont écorchés et mangés dans la rue a été interdite dans l'est de la Chine à la suite d'une vague d'indignation qui s'est propagée sur l'internet, a rapporté mercredi l'agence Chine nouvelle.

Des milliers d'internautes indignés ont pris d'assaut les réseaux sociaux pour critiquer cette fête et demander à l'administration locale d'intervenir, a ajouté l'agence.

"La réponse rapide du gouvernement devrait être encouragée. J'espère que la consommation (de viande de) chien ne sera jamais plus une coutume là-bas.

Ce n'est pas un carnaval, c'est un massacre", écrit l'un d'entre eux, Junchangzai, sur le micro-blog Weibo.com. Son post a été retweeté plus de 100.000 fois, selon Sina 

Les Nouvelles du soir Qianjiang, un journal influent dans le Zhejiang, a rapporté que la plupart des villageois locaux sont également opposés à la fête foraine, citant une enquête menée par le gouvernement local.

Toutefois, certains villageois ont riposté à cette interdiction, revendiquant que c'est sur une coutume folklorique.

"C'est notre tradition,et le gouvernement n'a pas le droit d'interdire. Le carnaval de chien à manger est comme la Fête du Printemps pour moi", a dit un villageois au journal.Selon ce que rapporte Sina pour tous les détails en anglais

Source en français: Orange  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *