De l’école à l’hôpital? il a suit ses cours grâce à sa professeur

Une première au Québec – Un jeune garçon peut assister à ses cours depuis l'Hôpital de Montréal à tous les jours –

À l'aide d'une caméra installée dans la salle de classe de son école, le jeune Alex peut assister à ses cours depuis l'Hôpital de Montréal pour enfants (HME), où il doit subir des traitements de dialyse trois fois par semaine.

Alex Stattropoulos n'est pas plus haut que trois pommes. Il a tout juste 12 ans. Malgré son jeune âge, le jeune garçon a déjà suivi tout un parcours du combattant.

Allongé sur son lit, écouteur à l'oreille et micro branché, il s'adresse à une télévision placée devant lui. «Oui, je vais bien, fait-il savoir à ses camarades. Je suis fatigué, mais je vais bien.»

Avec une pression artérielle instable et les traitements fréquents, la routine d'un écolier normal s'avère impossible à suivre.

«Il subissait plusieurs accidents, j'allais donc souvent le chercher à l'école pour l'amener à l'hôpital», indique Vassiliki Marki.

Devant cette désolation, la professeure du bonhomme, Marie Bellon, a décidé de prendre les choses en main.

«Il peut être à l'école cinq jours par semaine, même s'il n'est pas là physiquement, se réjouit Marie Bellon. La première fois qu'on a essayé la webcam, j'avais les larmes aux yeux.»

Du jamais vu au Québec pour lire la suite de cet extrait du Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *