Un producteur de lait controversé et provocateur persiste à vouloir vendre du lait cru

La vente de lait non pasteurisé est interdite –

Un producteur de lait controversé et provocateur persiste à vouloir vendre du lait cruMichael Schmidt, un agriculteur de Durham, avait été acquitté en 2010 par le juge de paix Paul Kowarsky, mais le gouvernement de l'Ontario et le service de santé de Grey Bruce en avaient appelé de cette décision et remporté une victoire contre le fermier.

Ce producteur de lait du sud de l'Ontario a fait savoir, mercredi, qu'il comptait aller en appel d'une condamnation en rapport avec la vente de lait cru.

 «Rien ne m'arrêtera a t-il dit. Même si (d'aller en prison) est nécessaire pour réveiller les gens, alors c'est ce qui devra arriver.» rapporte le Toronto Sun (traduire en françaisle Toronto Sun)

La Loi sur la protection et la promotion de la santé interdit la vente de lait non pasteurisé, mais il n'est pas interdit de boire du lait cru. Le fermier allègue qu'il gère une production de lait en copropriété et que les consommateurs de lait cru sont aussi propriétaires de la ferme, ce qui le soustrait à cette loi.

Source: CTV  (traduire en français CTV  

Journal Metro

 

 

Une réflexion au sujet de « Un producteur de lait controversé et provocateur persiste à vouloir vendre du lait cru »

  1. NEWMARKET, Ont. – Un fermier ontarien, acharné partisan du lait cru, a écopé une amende de plus de 9000 $ et une année de probation pour avoir vendu et distribué du lait non pasteurisé.

    Michael Schmidt, dont la peine a été dévoilée vendredi dans un tribunal de Newmarket, en Ontario, affirme qu'il ne paiera pas l'amende et entend porter la cause en appel

    «Je préfère aller en prison que de payer l'amende et c'est une question de principe», a t-il dit. "Si je paie l'amende, alors c'est presque comme une admission de culpabilité." Source: ctv.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *