Ville de Québec: des jobs de cadres, sans sécurité d’emploi mais à salaires supérieurs

Pourquoi? « S’ils ne font pas la job, je veux être capable de les remplacer »

Ville de Québec: des jobs de cadres, sans sécurité d’emploi mais à salaires supérieursAu printemps 2010, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait affirmé que son administration travaillait à améliorer les conditions de travail des cadres, notamment afin de les rendre plus concurrentielles

Dorénavant, les cadres embauchés sous la nouvelle formule ne disposent plus de la sécurité d’emploi. Il s’agit donc d’emplois contractuels, mais qui offrent des salaires supérieurs. Et finis les bonis : ils sont maintenant compris dans le salaire, selon le « mérite ».

« Les hauts gradés de Québec, je veux qu’ils soient payés au marché », avait déclaré M. Labeaume, qui souhaitait donner les moyens à sa ville « d’aller chercher les meilleurs ». rapporte le quotidien Québécois le Journal de Québec

« S’ils ne font pas la job, je veux être capable de les remplacer », avait-il souligné. M. Labeaume a tenu parole, comme le montrent les offres diffusées cette semaine par la Ville de Québec pour des postes de haute direction.

Source texte: Journal de Québec – Image: wikipédia
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *