Maison contruite avec des bouteilles remplies de sable

Une femme contribue à rendre meilleure la vie d'autrui avec des bouteilles recyclées

Maison contruite avec des bouteilles remplies de sableEn Bolivie, pour contrer la grande pauvreté, Ingrid Vaca Diez, une avocate vouée à la cause des femmes, a eu l'idée de bâtir des maisons faites de bouteilles remplies de sable.

Alors que des familles de Warnes, en Bolivie, vivaient dans des abris de fortune exposés aux éléments, Ingrid Vaca Diez leur est venue en aide.

Elle s'emploie aujourd'hui à leur construire de jolies et solides maisons, faites de bouteilles recyclé.

Mme Diez a créée une institution de personnes bénévoles qui veulent contribuer à rendre meilleure la vie des Boliviens qui vivent dans des conditions difficiles, c'est la raison pour laquelle nous ne pouvions pas rester les bras croisés dit-elle.

Les outils nécessaires

Ingrid, n’a pas hésité à venir enseigner sur place comment construire une maison avec des bouteilles remplies de sable ou d'une terre spéciale mélangé avec d'éjection animal, de la paille qu'ils laissent  fermenter pendant 15 jours et ensuite mélanger à de la chaux, du sucre et du sel et du ciment.

Découverte sur Internet, cette méthode économique et écologique a séduit une famille argentine pour qui la construction classique était économiquement impossible.

Des bouteilles qui traînaient sur son terrain

Ingrid dit dans l'entrevue à TV5 que son mari lui a dit de les enlever immédiatement, car sinon il allait les jeter, même s'il y en avait assez pour faire une maison. Je me suis dit: Oui! C'est assez pour fabriquer une maison!

Une jeune bolivienne avait demandée à Ingrid une maison comme cadeau de Noël

J'ai feuilleté les lettres des enfants et j'ai retrouvé la lettre de Claudia dont le rêve était toujours au statu quo. C'était l'occasion de construire une maison pour Claudia.

Une vidéo est disponible sur TV5 jusqu'au 20 janvier 2012

30 % des boliviens doivent subsister avec moins de 2 dollars par jour,Si plus de 30 % des boliviens doivent subsister avec moins de 2 dollars par jour, le quartier de Warnes, la proportion passe à près de 70 %. Ils sont des centaines à vivre dans des abris de fortune.

Pourtant malgré l'impact concret qu'elle a sur ses concitoyens avec ses constructions faites de bouteilles recyclées, Ingrid ne reçoit aucune aide gouvernementale. Elle doit donc miser sur la solidarité pour mener à bien son projet.

La première maison de bouteilles a été construite en 2007

Ceci a été fait majoritairement par des femmes. Ce sont 5 femmes qui ont travaillé sur cette maison. Très peu d'hommes y ont travaillé. Les enfants et les jeunes viennent nous aider à remplir les bouteilles.

Pourquoi est-ce que ce sont principalement des femmes?

Parce que les femmes veulent avoir un foyer, une maison pour leurs enfants. Ce sont elles qui se préoccupent de ça et qui souffrent le plus. C'est pour ça que nous leur offrons une maison. Nous disons que cette maison appartient à Maria, parce que c'est la maison de Maria et de ses enfants. Elle a un mari qui travaille et tout, mais pour moi, c'est la maison de Maria.

Combien de personnes vivaient dans une pièce? 

Onze personnes vivaient dans cette seule et unique pièce. Dans le reportage de TV5 on présente la maison ou vivait Maria. La petite chambre que nous avons décidé de conserver dit -elle, afin de montrer les conditions dans lesquelles elle vivait.

Un résumé de vie

Le mari d'Ingrid est l'un des dirigeants de la grande entreprise Watts, très connue en amérique du sud.

C'est après la naissance de son 3e enfant qu'elle a rejoint les bancs de l'université. Aujourd'hui, elle possède un diplôme en droit et une vaste expérience en administration d'entreprise. Cependant même si elle vit très confortablement, elle n'oubliera jamais qu'elle est issue d'une famille modeste. Elle ne peut rester les bras croisés devant la souffrance des plus démunis.

Des jouets, je n'en avais pas. Si dans toute ma vie j'ai eu deux poupées, c'est déjà trop. C'est beaucoup. Nous étions pauvres. J'ai été élevée dans ce quartier, je n'ai pas eu accès à beaucoup de jouets. Nous n'avions pas accès à l'hôpital. Je suis née à la maison, ma mère était seulement accompagnée d'une personne qui l'a aidée lors de l'accouchement et de mes soeurs.

J'ai réussi malgré tout ça et aujourd'hui

Je suis qui je suis et j'ai envie de redonner à la vie tout ce que Dieu m'a donné. Je veux contribuer et aider les gens. Après qu'un ange ait changé le destin de sa famille, Maria s'est donnée pour mission de rendre la pareille. C'est maintenant pour toute sa communauté qu'elle remplit sans relâche des bouteilles.

Maria, c'est ta maison

Maria, la mère de Claudia, lui sera à jamais reconnaissante d'avoir demandé une maison comme cadeau de Noël. Il lui aura fallu un certain temps pour obtenir ce présent peu orthodoxe, mais aujourd'hui, toute la famille en est ravie. Lorsqu'ils parlent d'Ingrid, c'est toujours en termes très élogieux.

En 2004, Claudia avait 12 ans lorsqu'elle demanda une nouvelle demeure à l'approche de Noël.

Aujourd'hui à l'aube de la vingtaine, sa plus grande fierté est de savoir que cette lettre a non seulement donné un toit décent à sa famille, mais a également été l'élément déclencheur d'un merveilleux projet dont profitent maintenant plusieurs personnes de son quartier, mais aussi d'autres ménages un peu partout en amérique du sud.

Claudia est aujourd'hui professeur à l'école qu'elle fréquentait jadis. Elle encourage fortement les enfants du quartier à poursuivre leurs études, même si la situation économique difficile de leur famille rend souvent la chose très ardue comme elle a pu l'expérimenter elle-même étant plus jeune. Dans le quartier, les familles sont nombreuses avec une moyenne de 7 enfants par ménage. Souvent, plusieurs générations se partagent un minuscule logis.

Les enfants Alfredo Vaca Diez

Une garderie a été construite accueillant les enfants de 0 à 6 ans qui vivent dans une extrême pauvreté.

Ingrid Vaca Diez avec sa famille et amis ont fondé un endroit appelé les enfants Alfredo Vaca Diez, où chaque jour 60 enfants peuvent aller à l'école . Avec une force infinie, de la patience et la conviction qu'ils  ont réalisée la construction d'une superficie de 45 mètres.

Le site de Ingrid Vaca Diez et sa page Facebook

Recyclage ou de faire une maison avec des bouteilles de soda et de la boue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *