Bangkok punira ses policiers corrompus avec le port d’un brassard rose Hello Kitty

Insolite + photo –

Un brassard de la honte, avec l'icône de Hello Kitty  –

Bangkok punira ses policiers corrompus avec le port d'un brassard rose Hello KittyHello Kitty est un symbole mondialement connu, communément associé au rose et qui plaît beaucoup aux petites filles. Mais le New york Times nous apprend qu'en Thaïlande, à Bangkok, la police a décidé d'utiliser le petit chaton autrement, en l'imposant aux agents ayant eu un comportement répréhensible.

Pour freiner la corruption policière, les autorités de bangkok ont décidé d'imposer le port d'un brassard Hello Kitty aux agents peu respectueux des règles. Institué cette semaine par Pongpat Chayaphan, le chef intérimaire de la Division de la répression du crime à Bangkok,

Ceux-ci devront porter ce brassard Hello Kitty rose avec des cœurs, bien en évidence.

Empêcher la récidive et leur faire ressentir de la culpabilité.

«Cette nouvelle torsion» est de leur faire sentir la culpabilité et la honte et de les empêcher de récidiver, peu importe la gravité", a t-il dit. "Kitty est une icône mignonne pour les jeunes filles. Seront concernés par cette mesure les officiers se garant à la mauvaise place, arrivant en retard au travail ou qui ne mettraient pas leurs déchets à la poubelle, par exemple. Ce n'est pas quelque chose que les policiers macho veulent avoir sur leurs biceps ".

Les policiers ont peur

Pour l'instant, 10 brassards sont prêts à être utilisés et la dissuasion semble déjà efficace. "Les policiers ont peur. C'est très embarrassant de se promener avec Hello Kitty sur le bras" a avoué un policier de Bangkok qui a refusé de donner son nom tout en discutant de ce sujet sensible.

M. Pongpat, qui a travaillé avec les services secrets américains et la police canadienne, a été promu à la tête de la division il y a trois mois et dit qu'il veut moderniser sa force ».

Un collaborateur, le major Weeraprach Wonrat, a déclaré le chef était un croyant dans la science du comportement et dans la «théorie de la fenêtre brisée», qui soutient que de petits changements peuvent avoir de grands effets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *