Un enseignant tue une policière à Bourges à coup de sabre

Les nouvelles de la France vidéo-

Il a également blessé un autre policier et une employée de la préfecture,

Un enseignant tue une policière à Bourges à coup de sabreSes élèves le jugent unanimement "bizarre", "pas très net", confus. Ses méthodes d'enseignement "originales", selon les termes de la proviseure du lycée Jacques-Coeur, et ses rapports difficiles avec des élèves, avaient conduit à des plaintes de la part de certains d'entre eux.

La garde à vue de l'homme de 33 ans qui a tué une policière à coup de sabre, vendredi, à la préfecture du Cher, a été prolongée samedi, au lendemain du coup de folie de cet enseignant à la personnalité trouble, qui a provoqué stupeur et émotion dans la région.

Une information judiciaire devrait être ouverte samedi en fin d'après-midi contre Olivier Roson, professeur de sciences de la vie et de la terre (SVT) au lycée Jacques-Coeur de Bourges, a précisé à l'AFP le substitut du procureur, Alain Zakrajsek. L'homme pourra ensuite être présenté à un juge d'instruction et mis en examen.

L'enseignant, blessé d'une balle au genou par un policier, a passé la nuit de vendredi à samedi à l'hôpital. Sa garde à vue, qui prenait fin samedi vers 11h00, a été prolongée pour un maximum de 24 heures.

Furieux de s'être vu refuser un permis pour port d'arme à feu par la préfecture suite à l'AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *