Québec: explosion du coût des loyers, augmentation des sans-abri

La nuit des sans-abris –

21 octobre 2011, un moment privilégié ponctué d'activités et de spectacles

La 22e Nuit des sans-abri se tiendra dans un nombre record de 25 villes Une vigile à la belle étoile remplie d'émotions et surtout de chaleur humaine où les personnes de la rue et la population partagent un moment privilégié ponctué d'activités et de spectacles.

Québec: explosion du coût des loyers, augmentation des sans-abriDifficile de comptabiliser le nombre de personnes pauvres qui couchent dans la rue chaque nuit, mais tous les intervenants sociaux s’entendent pour dire que leur nombre est en constante augmentation depuis la première édition de la Nuit des sans-abri en 2001.

« Le problème, c’est l’augmentation du coût des loyers qui a explosé. Maintenant, il est presque impossible de trouver une chambre à moins de 400 $ par mois. Ça fragilise leur situation », explique Frédéric Keck, du Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec au Journal de Québec.

Donald, qui mange dans les différentes soupes populaires depuis 28 ans, remarque une augmentation des jeunes qui soupent à Lauberivière. « Ça a augmenté surtout chez les 18 à 30 ans », fait-il remarquer.

La Nuit des sans-abri se veut un lieu de rencontre entre les itinérants et la population pour déconstruire les préjugés de la population à l’endroit des personnes marginalisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *