Deux fillettes russes échangées par erreur à leur naissance se retrouvent 12 ans plus tard

Vidéo + photo – Région de Tcheliabinsk- Les parents demandent réparation –
 

Deux fillettes russes échangées par erreur à leur naissance se retrouvent 12 ans plus tardL'hôpital Kopeysk a confondu des enfants à leur naissance.

Deux familles russes sont unis par un terrible événement plus d'une décennie auparavant. Leurs filles nouveau-nés ont été accidentellement mélangés à la maternité et ont grandi avec les «mauvais» parents.

C'est dans un petit appartement dans l'Oural, que Yulia Belyaeva et sa fille de 12 ans, Irina parcouraient les photos de famille, qui ayant un doute en raison que le père de la fillette disait qu'elle n'était pas sa fille.

L'histoire des deux fillettes russes échangées par erreur à leur naissance fait la une autour du monde. Irna et Anya, douze ans, ont chacune été élevées par une famille qui n'était pas censée être la leur selon ce que rapporte BBC News.

C'est la mère d'Irna, Yulia Belyaeva, qui a découvert l'erreur, le jour où elle a décidé de procéder à unDeux fillettes russes échangées par erreur à leur naissance se retrouvent 12 ans plus tard test d'ADN parce que son ex-mari refusait de payer une pension pour l'enfant, diant que la fillette n'était pas de lui puisqu'elle ne lui ressemblait en rien. C'est ainsi que Yulia a découvert qu'Irna n'était pas la file biologique de son ex-mari, et la sienne.

« Au début, je pensais que c'était une blague se souvient Yulia.. Alors je ne pouvais plus m'arrêter de pleurer. Ma vie entière venait de basculer. »

« Je m'inquiétais de ce qu'Irna allait dire. Et je n'arrêtais pas de penser à ma vraie fille. Peut-être avait-elle été abandonnée, mise dans un orphelinat, ou peut-être qu'elle doit être obliger de mendier dans les rues », raconte Yulia. La mère angoissée a demandé aux policiers de faire enquête.

La police a fait enquête et ils ont retrouvé sa fille dans un village non loin de la demeure d'Irna et de sa « fausse » mère, et en a déduit que les étiquettes indiquant les noms des deux bébés avaient été mélangées à l'hôpital où elles sont nées à 15 minutes d'intervalle le17 Décembre 1998.

Maintenant, c'est un cauchemar

Deux fillettes russes échangées par erreur à leur naissance se retrouvent 12 ans plus tardÀ l'instar d'Yulia, le père biologique d'Irna ne pouvait croire au départ que la fille qu'il avait élevée, Anya, n'était pas la sienne. Mais il a compris que les policiers disaient vrai lorsqu'il a vu la photo de sa fille biologique. « C'était comme me voir moi-même. Mes bras et mes jambes se sont mis à trembler », explique Naimat Iskanderov.

Les deux familles se voient désormais régulièrement, mais avouent qu'il y a des divergences entre elles. « C'est difficile. L'une des familles est chrétienne, l'autre est musulmane. Nous avons des traditions différentes », dit M. Iskanderov.

« Naimat n'aime pas certaines des choses qui se passent dans ma maison, et je n'aime pas certaines des choses qui se passent dans la sienne », renchérit Yulia.

Les meilleures amies au monde

De leur côté, Anya et Irna, les deux fillettes, sont devenues  les meilleures amies du monde.

Pour l'instant les deux filles disent qu'elles ne veulent pas échanger les parents. Elles sont simplement heureuses de s'être connue une et l'autre.

"Pour commencer, nous étions un peu timide», a dit Irina, «mais maintenant, nous sommes devenus les meilleures amies du monde."

"Ce que je voudrais», dit Anya, «C'est de vivre dans une grande maison tous ensemble."

Ils ont brisé nos vies

Les deux familles ont intenté une poursuite de plus de 300 000 $ contre l'hôpital Kopeysk, responsable de l'erreur, mais il est peu probable qu'elle aboutisse étant donné le nombre d'années qui se sont écoulées depuis l'incident.

Naymat Iskander a déclaré aux journalistes: "Je ne punirais en premier lieu la sage-femme, qui a brisé nos vies et que nous avons maintenant la douleur

Cependant, en raison de la loi de punir les médecins qui ont commis une erreur, ne peuvent poursuivre. Par conséquent, les parents touchéspoursuivent la maternité leur demande de compenser le préjudice moral pour 5 millions de roubles pour chaque famille.

Le célèbre avocat Mikhaïl Barshchevsky dit que les parents fait la bonne chose d'aller à la cour. Il a déclaré que de telles erreurs dans les hôpitaux ne prendra fin que dans le débat public, selon les sources Vesti.ru, Chelyabinsk.ru

Source des images : Vidéo vesti.ru  Vidéo chelyabinsk.ru   

Une réflexion au sujet de « Deux fillettes russes échangées par erreur à leur naissance se retrouvent 12 ans plus tard »

  1. Échange de bébés: amende pour une maternité

    Un juge a accordé aux familles des deux jeunes filles russes échangé à la naissance 100 000 $ chacune , et les familles peuvent utiliser l'argent pour déplacer les filles pour se rapprocher les uns aux autres ou dans la même maison, selon ABC News.

  2. Six millions de roubles à payer pour l'hôpital Kopeysk

    Selon les propos de la télévision russe ntv , les familles ont l'intention d'acheter deux maisons côte à côte, avec l'argent de l'amende. Les deux enfants pourront ainsi grandir ensemble
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *