On lui refuse un poste parce qu’elle sentait trop fort le tabac; elle poursuit la directrice

Insolite- Une fumeuse déboutée –

On lui refuse un poste parce qu'elle sentait trop fort le tabac; elle poursuit la directriceCHATEAUROUX — Selon l'Agence France Presse, une femme qui poursuivait en justice la directrice du Centre d'information et d'orientation qui avait refusé de l'embaucher notamment parce qu'elle sentait fort le tabac, a été déboutée mercredi par le tribunal de cette ville.

L'avocat de Dominique Gengembre, demandeuse d'emploi de 57 ans, réclamait la condamnation pénale de la directrice pour discrimination à l'embauche, ainsi que 1.000 euros de dommages et intérêts.

A la suite d'un entretien d'embauche pour un poste de "conseillère d'orientation psychologue" au CIO, Mme Gengembre avait demandé à la directrice, Bernadette Coutton, pourquoi elle n'avait pas été retenue.

Un mail maladroit

Dans un courrier électronique, Mme Coutton avait avancé deux raisons : un domicile trop éloigné du CIO, et la forte odeur de tabac de la postulante. "Vous devez être une grosse fumeuse, ça se sent", avait-elle notamment écrit.

A la barre du tribunal correctionnel mercredi, la directrice a regretté un mail "hypermaladroit" qui ne mentionnait pas, selon elle, les "autres raisons" du refus, à savoir un profil professionnel inadapté au poste.

Discrimination ?

Me Georges Hemery a de son côté estimé que le refus d'embauche à cause du tabac relevait de la discrimination selon le critère des "moeurs", de la vie privée.

"Cela ouvre la voie à d'autres discriminations", a-t-il prévenu. "Qu'en sera-t-il pour les personnes obèses, ou souffrant d'hypertension, ou d'un cholestérol élevé ?"

Le tribunal a finalement relaxé la directrice, au bénéfice du doute sur les véritables raisons du non-recrutement de la plaignante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *