Vidéo-Russie: Un voleur dans les cimetières fabriquait des poupées avec les cadavres

Insolite- Série de profanations –
Vidéo-Russie: Un voleur dans les cimetières fabriquait des poupées avec les cadavresUne enquête pénale a été ouverte sur la découverte de 28 femmes momifiées, mortes entre l'âge de 15 à 25 ans le 2 novembre dans l'appartement et le garage de ce résident du district Leninski de Nijni Novgorod, toutes les momies étaient vêtus de belles robes.

Un Russe de 45 ans profanateur de tombes arrêté la semaine dernière pour avoir volé des corps dans des cimetières de la région de Nijni-Novgorod, et a fabriqué des poupées avec 29 cadavres momifiés qu’il gardait chez lui, a indiqué la police de cette région situé à 500 km à l’est de Moscou.

«La police a trouvé chez cet habitant de 45 ans de Nijni-Novgorod 28 poupées grandeur nature qu’il a fabriquées lui-même avec des habits volés dans les cimetières et les restes momifiés de corps humains», a expliqué une porte-parole de la police, Svetlana Kovylina, dans une vidéo mise en ligne. Un 29e corps a été retrouvé dans son garage, a-t-elle ajouté.Vidéo-Russie: Un voleur dans les cimetières fabriquait des poupées avec les cadavres

Dans cette vidéo diffusée par des médias russes, des images filmées dans l’appartement du suspect Anatoly Moskvine, par la police montrent plusieurs de ces "poupées" dans un capharnaüm d’habits, de jouets, de journaux, de livres et de peluches.

Les corps sont habillés, leurs visages sont recouverts de têtes de poupées ou de peluches, et les mains et les jambes ont été habillées de collants ou de chaussettes.

Le Département de l'information et des relations publiques du Ministère de l'Intérieur PG de la Russie dans la région de Nijni-Novgorod. a indiqué dans un communiqué avoir ouvert une enquête dans la région après une série de profanations en 2010-2011. Les enquêteurs soupçonnaient alors des mouvements "extrémistes", alors que plusieurs affaires de groupes satanistes ont été mises au jour ces dernières années.

Finalement, il s’agissait d’un homme "assez connu dans les milieux scientifiques. Dans le temps, il a obtenu un doctorat sur la culture celtique et est l’auteur de nombreux livres et études de toponymie (étude des noms de lieux, ndlr) et d’onomastique (étude des noms propres ndlr)", explique le ministère.

Rappelons que plus de 100 pierres tombales ont été profanées dans des cimetières musulmans de Nizhny Novgorod, le 27 Octobre.

Et ce n'est pas le premier abus de lieux de sépulture dans le cimetière de Nijni Novgorod.

Rapporte les médias russes dont le Niann.ru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *