Des propriétaires de dépanneurs chinois, tannés d’être piégés par une inspectrice du ministère de la Santé

Vente de cigarettes aux mineurs –

Des propriétaires de dépanneurs chinois, tannés d'être piégés par une inspectrice du ministère de la SantéTannés d'être piégés par une inspectrice du ministère de la Santé, des propriétaires de dépanneurs chinois ont décidé d'afficher son portrait. Une propriétaire est même allée jusqu'à diffuser sa photo sur Internet.

Selon les propriétaires, la mineure qui se fait passer pour une cliente a l'air beaucoup plus vieille que son âge. En ayant marre de cette situation qui nuit à son commerce, une propriétaire a mis en ligne des photos de l'inspectrice sur le site www.depqc.com.

Ce site est dédié aux propriétaires de dépanneurs chinois qui veulent se familiariser avec les lois qui régissent cette industrie, au Québec rapporte le Journal de Montréal.

«C'est une injustice. Ce sont des mineurs, mais ils ont l'air d'avoir plus de 25 ans. C'est malhonnête de la part du gouvernement», déplore Jenny, propriétaire d'un dépanneur à Longueuil.

«Nous avons besoin de garder nos emplois pour survivre et nous faisons réellement de notre mieux pour demander une pièce d'identité à tous ceux qui paraissent mineurs», promet-elle.

«Ce ne sont pas des façons de faire que nous trouvons très honnêtes. La grande majorité des dépanneurs respectent les lois. Quelques fautes peuvent être commises, mais ce n'est pas du tout volontaire», explique-t-il. Lire l'intégral du Journal de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *