Visitez le monde par cinémascapes: À la recherche de terres enchantées et éloignées

Comment un homme utilise l'internet pour montrer quelques-uns des endroits les plus reculés du monde –

l'Europe occidentale, l'Afrique du Sud, le Brésil, l'Amérique centrale et le Royaume-Uni

Visitez le monde par cinémascapes: À la recherche de terres enchantées et éloignéesDans le cadre de son projet "Cinemascapes", Aaron Hobson a réalisé une série remarquable des meilleures images à partir du service Street View de Google.

Hobson est un voyageur virtuel qui a passé des heures à chercher les meilleures images dans les quatre coins du monde derrière son ordinateur grâce à Google Street View. 

À la recherche de terres enchantées et éloignées généralement réservé uniquement aux yeux de ses habitants, mais maintenant, sont captés par une caméra par les voitures de Google automatisés et esthétiquement retouchés pour en sublimer le caractère écrit-il sur son site.

Aaron a expliqué comment le projet a commencé, au Daily Mail Online: «Cela a commencé quand je travaillais avec un producteur de film à Los Angeles.«J'ai commencé à utiliser Google Street View pour aller autour de la ville à la quête d'endroits que nous pourrions utiliser pour chaque scène dans le film. «Je suis rapidement devenu accro à faire le tour en utilisant les cartes et le projet a démarré à partir de là.

Aaron, qui vit dans les montagnes Adirondack au nord-est de l’État de New York, a choisi de montrer des endroits isolés pour partager,  leur splendeur et la beauté qu'on ne voit pas souvent.

Mais il a ajouté: "La décision de l'endroit où j'ai choisi de prendre des images s’est basée en partie sur les zones où les images de Google Street View sont en haute qualité.

Cela exclut les Etats-Unis où la résolution des clichés est généralement pauvre en dehors de certaines parties de New York, Chicago et Los Angeles. C'est dans cet esprit que j'ai choisi d'explorer l'Europe occidentale, l'Afrique du Sud, le Brésil, l'Amérique centrale et le Royaume-Uni".

Traduction avec l'aide de Google translate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *