Le bracelet «j’aime les seins» sème une controverse dans une école catholique

Actualité Insolite-

Le bracelet «j'aime les seins» sème une controverse dans une école catholiqueUn bracelet «J'aime les seins» porter par un jeune étudiant dans une école catholique remue la province Ontarienne

Je ne laisserais pas mon enfant, garçon ou fille, les porter. Il y a de meilleures façons d'attirer l'attention sur le cancer du sein qui ne sont pas offensives selon le commentaire d'une lectrice du site CTV

La controverse bat son plein dans une école catholique à Woodstock, en Ontario, qui ne permet pas les bracelets «J'aime les seins» comme appui de sensibilisation du cancer du sein..
 
Sur les bracelets on peut lire «I Love Boobies» et un élève de 13 ans à l'école catholique St. Rita  a été suspendu de son milieu scolaire.
 
Kelly Millson a été exhorté par ses parents de continuer à le porter à l'école, mais il dit qu'il n'est pas autorisé à le porter en classe, dans les couloirs ou n'importe où se rassemblent autres étudiants.
 
Mais il a décidé de retirer le bracelet cette semaine afin qu'il puisse sortir pour la récréation.
 
La surintendante de la Commission scolaire, Tamara Nugent a dit, les décisions sur le code vestimentaire sont faites par le directeur de chaque école.
 
Plusieurs écoles à travers le Canada et les États-Unis ont interdit ces bracelets, les jugeant inappropriés, rapporte CTV.ca selon leur artcile «Boobies bracelets stir up Ontario Catholic school» avec The Canadian Press

Selon les commentairessur le site CTV les opinions sont très partagés

Google's free online language translation service instantly translates text and web pages

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *