Une nouvelle tradition du Nouvel An à Johannesburg: « les frigos volants »

Actualité -Tradition insolite et bizarre – (vidéo)

Une nouvelle tradition du Nouvel An à Johannesburg: Portez un casque de protection pour éviter "les frigos volants" ce conseil serait de mise pour la nuit du Nouvel An à Hillbrow

Vous ne savez pas si ce sera un oiseau, un avion, un micro-ondes ou quelques bizarries comme un frigo volant, qui tombe du ciel depuis quelques années dans le quartier Hillbrow à Johannesburg le premier jour de l'an.

La police du quartier chaud de Hillbrow, à Johannesburg, sera de nouveau en alerte pendant la nuit du Nouvel An, pour tenter d'éviter les accidents causés par une "coutume" désormais incontournable: le jet par les fenêtres de meubles et d'appareils électroménagers usagés.

Des hélicoptères, des engins anti-émeutes et des unités spéciales de la police sud-africaine seront déployés dès la tombée de la nuit dans ce quartier connu également pour ses régulières flambées de violence.

Chaque année, quelques personnes sont blessées par la chute d'objets dans la nuit du 31 décembre.

"Nous jetons les vieux trucs, parce que nous en avons des neufs", explique Dickens Patwell, 24 ans, réparateur d'ordinateurs, qui se rappelle avoir jeté un lit par dessus son balcon il y a quelques années.

"Les gens se débarrassent de beaucoup de choses, des appareils électriques, micro-ondes, fours, téléviseurs", précise James Thomas, 26 ans, Zimbabwéen comme son ami Dickens.

En 2009, une petite fille de 11 mois a été blessée à la tête par une brique, et neuf personnes hospitalisées au total. Extrait de l'article du site en français Orange «Les "frigos volants": tradition du Nouvel An dans un quartier de Johannesburg» et en anglais sur le site du Journal Independent Online

Les gens sortent "beaucoup de choses, comme des appareils électriques", a ajouté son ami, zimbabwéen James Thomas.

Des «Micro-ondes, des poêles brisés, des télévisions …" le soudeur de 26 ans a déclaré à l'AFP dans une rue animée de Hillbrow, par  les taxis minibus hué bruyamment pour les passagers et les vendeurs de légumes sur le trottoir.

Ici on peut voir un policier et un secouriste à Hillbrow accompagnent un homme blessé lors de la nuit du réveillon le 1er janvier 2006 (AFP/Archives, Gianluigi Guercia)

"Nous ne jetons pas les choses au cours de l'année, nous ne pouvons pas nous permettre d'acheter de nouvelles choses, puis," at-il dit. Selon le  Journal Independent Online

L'année suivante, les habitants ont choisi de lancer des pierres sur des véhicules de patrouille de la police plutôt que de meubles par les fenêtres. Mais les services d'urgence encore traités 14 personnes, dont un homme qui avait été frappé sur la tête avec une bouteille.

"Ceux qui se blessent sont des buveurs" qui restent dehors la nuit,

Une Sud Africaine Beauty Dube, qui a vécu à Hillbrow pendant 16 ans, a dit qu'elle reste à l'intérieur avec sa famille pour être en sécurité.

Mais Thomas dit que les objets lancés n'est pas fait dans le but de faire mal aux gens: c'est juste un moyen facile de se débarrasser de ses biens qui ne fonctionne plus.

«Nous savons que personne ne va être dehors. Nous créons des emplois pour d'autres personnes ", a t-il déclaré, faisant écho à une croyance populaire que les débris crée de l'emploi pour les balayeurs de rue.

Les fonctionnaires sont réticents à blâmer la violence sur les étrangers de peur d'inciter les Sud-Africains contre les immigrés.

La police pense que les principaux coupables sont les personnes qui ont pris de force sur les bâtiments, a déclaré le porte-parole provinciaux Tshisikhawe Ndou.

Cette année, a t-il dit, les forces policières ont une approche agressive pour freiner la violence.

"Diverses unités seront déployées: unités canines, l'équipe volante, l'équipe équestre, de la police d'ordre public, et l'équipe d'intervention technique", at-il ajouté.

Les autorités ont également mis en place des camps de base dans la zone environnante, où les victimes peuvent obtenir des soins médicaux d'urgence.

Pendant ce temps, Thomas ne veut pas dire ce qu'il va rejeter à la fête de cette année, mais il semble que ce ne sera pas en mesure d'être échanger contre de la marchandises, parce qu'ils n'ont plus de garantie."

Des images de l'an dernier: Highlights of new year celebrations in Hillbrow

Vous pouvez traduire l'article dans votre langue directement sur la page par le service Google traduction

You can translate the page into your language directly on the page by Google Translation

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *