Téléchargements illégaux à partir des bureaux du Parlement canadien

Des pirates au Parlement

Téléchargements illégaux à partir des bureaux du Parlement canadien OTTAWA – Rapporté par le Journal de Québec, des employés du Parlement canadien ont été pris en flagrant délit de téléchargements illégaux, selon l'article de Torrent Freak  «Busted: Canadian Parliament Hosts BitTorrent Pirates»

 «Coup de filet: le Parlement canadien accueille les pirates BitTorrent», pouvait-on lire le 1er janvier sur Torrent Freak, un blogue consacré au populaire programme de partage de fichiers.

Mais le cas n'est pas unique d'autres téléchargement illégaux se sont fait à la Chambre des représentants aux États-Unis et au Palais de l'Élysée en France, qui est la résidence du président français.


Vous pouvez traduire l'article dans votre langue directement sur la page par le service Google traduction

You can translate the page into your language directly on the page by Google Translation

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>