Message d’espoir à la perte d’un enfant

« L'espérance engendre l'action » René Ouvrard

Cette image texte a été écrite en l'année 2000, sept ans après le départ de notre fils et je la reprend aujourd'hui en 2012 pour vous, comme message d'espoir et qu'il est possible de survivre (heureux) à un décès et pour appuyer Vie de papa qui vient tout juste de perdre son petit Charles-Antoine né avec une malformation cardiaque et témoigne d'un grand message d'espoir sur sa page et publié sur Canoë sous le titre «Témoignage Adieu, petit ange» .

Je me permet d'ajouter ce très beau message de Frank Bérubé «À tous les parents, prenez le temps de serrer dans vos bras vos enfants, de leur dire que vous les aimez, de profiter de chacun des moments passés en leur compagnie parce que l'on pense trop souvent que ça n'arrive qu'aux autres des histoires de la sorte…»

Stephane sur facebook - Ce message s'adresse à tous les parents qui subissent le décès d'un enfant et à tous ceux qui ont des enfants.

Voyez vous je suis encore sur terre et heureuse 1993 – 2012

Cette page est la première page que j'ai créé. Je la faisais simplement pour aider des personnes
qui pouvaient être dans la douleur. Ainsi qu'à m'aider moi-même. Car j'avais le besoin d'en parler.

Et elle m'a amené à construire mon (feu) premier site web Coeur de Marie. Et c'est ainsi que j'ai découvert une grande passion. (Mon P.C) Je ne connaissais rien en ordinateur et informatique, et tout le reste.

Tous ces mots informatiques étaient du chinois pour moi. Avec de la persévérance on y arrive .
et en même temps nos pensées négatives sont rangées dans le fond du tiroir. Peu importe pour s'aider, il faut se trouver une passion.

Près de 19 ans après son départ, il vit toujours en moi, et je suis heureuse qui ne veut pas dire non émotive aux souvenirs, et la vie m'a gâtée, aujourd'hui j'ai trois merveilleux petits-enfants (un garçon et deux filles) qui me comblent de bonheur.

La mort vu avec les yeux de la foi, pour «lui ou elle» c'est le bonheur
La mort vu avec nos yeux de "mortels" pour nous c'est la douleur

Je préfère la regarder avec les yeux de la foi

Vous pouvez traduire l'article dans votre langue directement sur la page par le service Google traduction

You can translate the page into your language directly on the page by Google Translation

Ce message s'adresse à tous les parents qui subissent le décès d'un enfant et à tous ceux qui ont des enfants.

Je veux partager avec vous quelques sentiments d'impuissance face à la mort. Mon fils Stéphane est décédé accidentellement à l'âge de 18 ans le 8 mai 1993.

Quand cet accident est arrivé on se demande toujours … Pourquoi lui ? ? ? Nous voulons mourir nous aussi.

On ne peut jamais guérir le coeur des parents et celui des soeurs et des frères. On apprend seulement à les soigner.

Nous passons par différentes métamorphoses…Peines , grande souffrance intérieure, un mal de vivre et même de la  révolte contre notre Créateur.

On se retourne vers l'acharnement   dans le travail pour essayer d'oublier ce mauvais rêve  car pour nous c'était inimaginable ce qui venait d'arriver.

Ensuite pour moi ce fut la dépression dû à la perte de cet être si cher qu'était mon fils Stéphane.

Je pense que tous ces états d'âme sont tout à fait normal , nous sommes que des humains .

Ce qui fait qu'on réussi à s'en sortir c'est la Foi.

Et n'oubliez surtout pas que cet être si cher est avec vous, et il veut vous voir aimer la vie comme auparavant et qu'il vous suit pas à pas dans la vie de tous les jours.

Pour moi Stéphane est devenu mon ange gardien.Il me supporte, me conseille et me guide.
Et grâce à lui, à ma famille et mes amis, j'ai recommencé à aimer la vie .

Faites confiance à votre ange gardien et vous pourrez vivre heureux à ces cotés.
Nos être aimés de l'au-delà sont avec nous.

Si ce message peut aider des personnes dans la douleur j'en serai très heureuse.
Et n'oubliez surtout pas qu'il y a tout près quelqu'un qui a besoin de vous.

À tous les parents qui ont encore leurs enfants à la maison, apprécier chaque moment passé avec eux.

Car le passage de la vie est très court  dans le monde de l'infini.

Pour toi Stéphane  de maman qui t'aime

Et qui pense à toi tous les jours

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *