Pour une mort plus gaie il sera exposé dans un cercueil en forme d’avion

"Parez au décollage" avec des "cercueil fous" pour une mort plus gaie

Pour une mort plus gaie il sera exposé dans un cercueil en forme d'avion"Je veux des funérailles gaies. Je ne veux pas que les gens pleurent", explique Malcolm Brocklehurst  retraité de 77 ans devant son cercueil, exposé à Londres au salon "La mort: un festival pour les vivants".

Les ailes de l'avion sont amovibles pour faciliter l'accès au crématorium où il a demandé à faire son entrée au cri de "parez au décollage".

L'oeuvre est de Crazy Coffins ("Cercueils fous"), entreprise de pompes funèbres de Nottingham qui s'est reconvertie dans ce nouveau créneau dans les années 90 quand ses clients ont commencé à demander des cercueils personnalisés.

"Je pense que nous sommes en mesure de répondre à toutes les demandes", explique David Crampton, son directeur général.

L'entreprise a déjà à son actif des cercueils et des urnes funéraires en forme de drakkars, de voitures (notamment une Rolls Royce avec des roues qui tournent), de skateboards, de bouchons ou encore de cerfs-volants.

La plupart de ses créations sont maintenant six pieds sous terre, mais certaines ont été commandées de leur vivant par des clients qui ont planifié leurs obsèques.

Voir d'autres cercueils sur Orange

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *