Un juge de Floride « joue le rôle » d’un « conseiller matrimonial » et donne une sentence bizarre

Vidéo – Insolite – comme on dirait au Québec " une sentence bonbon"

Fort Lauderdale, Floride – Le juge lui ordonne d'aller jouer aux quilles 

L'homme avait oublié de souhaiter
un joyeux anniversaire à son épouse s'est retrouvé derrière les barreaux pour violence conjugale après qu'une dispute eut éclaté entre sa femme et lui.Un juge de Floride "joue le rôle" d'un "conseiller matrimonial" et donne une sentence bizarre

Lorsque le juge John “Jay” Hurley a été informé des circonstances ayant mené Joseph Bray en cour, mardi, il a rendu un jugement assez particulier.

Sentence de conseiller en mariage ?

Le magistrat a ordonné à l'homme de 47 ans d'acheter une carte de souhaits et des fleurs à son épouse et de l'emmener au restaurant de fruits de mer Red Loster avant de la sortir dans une salle de quilles.

Le juge Hurley a précisé que le couple devrait consulter sans plus tarder un conseiller en mariage.

Le South Florida Sun Sentinel a rapporté que le juge estimait qu'il s'agissait de la «meilleure façon de régler le problème» puisque l'incident était mineur et que Joseph Bray n'avait aucun antécédant en matière de violence conjugale. L'épouse de M. Bray a déclaré au juge qu'elle ne craignait pas son mari.

Selon le rapport de police, Joseph Bray a bousculé son épouse lors de la dispute, mais il ne l'a jamais frappée. Lire l'histoire originale ici

Contestation

Le même quotidien a rapporté aussi que la Présidente-directrice générale CEO Cc: Chief Judge Peter Weinstein Board of Directors – Women In Distress, Marie Riedel a publié une déclaration qu'elle n'apprécie pas la décision du juge John Hurley. Lire la lettre de Mary Riedel ici

Judge orders couple to go bowling via le site du quotidien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *