Art: Une exposition controversée obligeant les jeunes filles à se marier

Catégorie – Actualité – Art – Insolite

Monde – Ukraine

Art: Une exposition controversée obligeant les jeunes filles à se marier

Judicieusement nommé le " Sleeping Beauty ", une exposition d'art controversée au Musée National d'Art de l'Ukraine de "belles au bois dormant" dans la vie réelle qui attendent d'être" réveillé "par le baiser de l'amour véritable, tout comme dans le célèbre conte de Charles Perrault.

Seules ces jeunes filles sont couchées sur un lit en attendant le contact de leurs prétendants, si elles ouvrent leurs yeux tout en étant embrassée, elles sont obligées de marier le prince charmant

Plutôt ce mois-ci, un groupe de jeunes femmes ont été choisies pour faire partie d'une installation d'art inhabituel conçu par l'artiste canadien-ukrainien Taras Polataiko. 

Chacune a accepté de se coucher sur un lit de style piédestal pendant trois jours en attente d'être réveillé par le baiser de l'amour. Contrairement à la belle au bois dormant dans l'histoire de Perrault, ces filles ne sont pas en vertu d'une malédiction, et elles n'ont pas été empoisonnées, elles se sont juste porter volontaire pour faire partie d'un projet artistique vraiment unique et nous espérent trouver l'amour de leur vie. 

Parce que le contrat qu'elles ont accepté de signer dit clairement que si l'une d'entre elles ouvrent leurs yeux tout en étant embrassée par l'un des visiteurs masculin, elles sont obligés de les marier. 

Pour rendre la chose plus intéressante, chacun des visiteurs est également tenu de signer un contrat qui les oblige à épouser la belle au bois dormant, si elle ouvre les yeux pendant le baiser. C'est vraiment de la pure folie rapporte le site  Oddity Central

Taras Polataiko s'exprime dans une vidéo montant une jeune participante publiée sur le site The Telegraph , et explique les exigences aussi bien pour les filles et de leurs prétendants sont les mêmes: ils doivent être âgés de 18 ans, et ils doivent avoir un désir sincère de se marier. 

 

Polataiko a admis que le “ mariage était un sujet sérieux ” et qu’il ne savait pas encore le succès que remportera son exposition.

Les jeunes femmes participantes, toutes majeures et consentantes, croient au prince charmant. L’une d’elle a déclaré au au quotidien: “ Si c’est l’homme de ma vie, mon instinct le saura. Si je ne le sens pas, je n’ouvrirai pas les yeux. ”

L'exposition «Sleeping Beauty», ce conte de fées a apporter un petit ennui à Taras Polataiko qui a été convoqué dans le bureau du directeur du musée et lui a dit que le ministère ukrainien de la Culture qu'il serait arrêté. 

L'artiste raconte rapidement l'événement sur Facebook et est allé jusqu'à comparer la situation à «un retour au totalitarisme." Heureusement, après les réunions entre le ministère et le musée a été clarifié et les beautés sont maintenant libres de trouver leur bien-aimée. 

L'exposition d'art inhabituelle a commencé le 22 Août et se poursuivra jusqu'au 9 Septembre, donc si vous voulez scellez votre destin avec un baiser, sautez dans un avion et tentez votre chance. Voir la vidéo ci-dessous
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *