Une plainte en justice a été déposée contre le magazine satirique français Charlie Hebdo

Actualité Monde France

Une plainte en justice a été déposée contre le magazine satirique français Charlie Hebdo

La plainte accuse le magazine d'incitation à la haine.

Une organisation syrienne peu connue a déposé la plainte auprès des procureurs de Paris, qui décidera si des mesures doivent être prises contre Charlie Hebdo.

La France se prépare à une protestation, avec des plans de fermeture des ambassades dans les capitales étrangères vendredi.

Les ambassades, consulats, centres culturels et écoles dans 20 pays sont fermées par mesure de précaution. Les protestations publiques dans les pays musulmans ont parfois lieu après la prière traditionnelle du vendredi. 

Un des principes de l'islam interdit la représentation de son fondateur, le prophète Mahomet.

Les sentiments dans le monde islamique ont déjà été en cours d'exécution sur une vidéo amateur se moquant du prophète Mahomet, qui a émergé aux Etats-Unis ce mois-ci. Quelque 30 personnes sont mortes dans des manifestations violentes sur le film.

Des préoccupations ont été exprimées par la Maison Blanche sur la décision de publier les caricatures.

La plainte contre Charlie Hebdo a été déposée mercredi par une organisation appelée l'Association Liberté syrienne, qui a été enregistrée plus tôt cette année en France.

Il accuse Charlie Hebdo de "jeter l'huile sur le feu en diffusant une bande dessinée contre le prophète Mahomet".

Bien que la plainte se réfère à "un" dessin animé, il en existe plusieurs dans le dernier numéro de la revue.

Charlie Hebdo est accusé de «d'incitation à la haine et la violence publique de type ethnique, racial ou religieux». Article complet au BBC News (français)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *