Les migraines sont plus fréquentes chez les personnes plus pauvres

Actualité/ Sciences et Santé


Les migraines sont plus fréquentes chez les personnes plus pauvres

Une étude, en vedette dans la revue Neurology, montre que les migraines sont plus fréquentes chez les personnes ayant de faibles revenus. 

L'étude dit avoir trouvé une femme sur cinq âgés de 25 et 34 ans issus de ménages à revenu élevé, comparativement à 29 % à celles ayant un revenu moyen et 37 % des personnes à faible revenu. 

Pour les hommes dans la même tranche d'âge, est de 5 % dans les ménages à revenu élevé qui avait la migraine, comparativement à 8 % à revenu moyen et 13 % en situation de faible revenu.

Autre étude

Les experts ont découvert que les migraines, qui affectent 10 à 15 % de la population, augmenter le risque de dommages permanents au cerveau par rapport aux personnes qui n'ont pas la maladie.​

À lire aussi «Les migraines peuvent causer des dommages permanents au cerveau» via le site Independent.ie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *