Le gouvernement népalais critiqué pour bloquer l’aide au tremblement de terre dans les régions éloignées

Tremblement de terre de 2015 au Népal

Le gouvernement népalais critiqué pour bloquer l'aide au tremblement de terre dans les régions éloignées

Le gouvernement népalais est de plus en plus sous le feu pour bloquer les initiatives privées apportant une aide désespérément nécessaire pour les régions éloignées, et aurait obstruction à l'acheminement des secours dans le pays.

Suman Prasad Sharma, le secrétaire des finances népalais, ce samedi a nié les accusations portées par les ONG et les hauts fonctionnaires internationaux que le gouvernement percevrainet des taxes d'importation sur les envois et c'est ainsi que ce soit bloqués.

Selon des informations parues dans les médias locaux, des centaines de tonnes de fournitures vitales ont été arrêtés à la frontière indienne. The Guardian traduit en français par google

Alors qu'un petit peu d'aide humanitaire commence à atteindre certaines des zones les plus touchées par le tremblement de terre, le peuple est de plus en plus en colère à l'échec du gouvernement à faire davantage. Ainsi, plutôt que d'attendre l'aide du gouvernement, les gens font ce qu'ils ont toujours fait ici; s'aider eux-mêmes comme le monte cette vidéo The Guardian  

While a small amount of aid is beginning to reach some of the areas worst hit by the earthquake, there is growing anger at the failure of the government to do more. So rather than wait for government assistance, people are doing what they have always done here; help themselves. The Guardian

 

The Nepali government is increasingly under fire for blocking private initiatives bringing desperately needed assistance to remote areas, and allegedly obstructing the flow of relief to the country.

Suman Prasad Sharma, the Nepali finance secretary, on Saturday denied charges made by NGOs and top international officials that the government was levying import taxes on aid or had blocked consignments..Read more: The Guardian

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *