Les MG fémimines sont maintenant un crime au Nigeria

Actualité International

C'est stupéfiant, il y a 140 millions de femmes et de filles qui ont subit des mutilations génitales dans le monde entier, selon des données récentes de Amnesty International . 

Une pratique qui est toujours réalisée dans 29 pays, mais il y a quelques jours, un grand pas a été fait en avant dans son abolition par la signature d'un projet de loi par le président nigérien, Goodluck Jonathan , criminalisant tout retrait, partiel ou la totalité, des organes sexuels féminins et d'autres habitudes de violence de genre que l'abandon de la famille sans la responsabilité financière de la part de l'homme  + en français + in english

Source: El Mundo 

Cela pourrait vous intéresser

10 manières dont le nouveau président du Nigeria peut améliorer les droits humains

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *