Elles peuvent enfin retirer la burqa et le niqab que l’État islamique les obligeait à porter

Elles peuvent enfin retirer la burqa et le niqab que l'État islamique les obligeait à porter

Le début de la libération de Tel Abyad

Plusieurs voitures avec des réfugiés syriens atteignent le Kurdistan occidental, la région à majorité kurde du nord-est du pays contrôlée par le Parti démocratique de l'Union (PYD). 

Au moment où ce poste frontière symbolique, commencer à sourire. Les femmes montrent non seulement leur bonheur en riant et en criant, vous pouvez enfin retirer la burqa et le niqab que l'État islamique les obligeait à porter. 

Ces images de soulagement et de liberté ont été capturés par le journaliste syrien Jack Shahine et affichés sur son compte Twitter depuis le 2 Juin , qui ont été partagé par des milliers d'utilisateurs.

 

Traduit et lu en faisant un clic droit sur la page du Verne El Pais pour lire la suite 

They can finally remove the burqa and niqab as the Islamic State required them to wear.

The beginning of the liberation of Tel Abyad

Several cars with Syrian refugees reach the Western Kurdistan, the Kurdish majority area north of the country controlled by the Democratic Union Party (PYD).

At the time this symbolic border post, start to smile. Women not only show their happiness, laughing and shouting, you can finally remove the burqa and niqab as the Islamic State required them to wear.

These images of relief and freedom were captured by Syrian journalist Jack Shaheen and posted on his Twitter account since June 2, which were shared by thousands of users.

Translated and read by right-clicking on the Verne El Pais page to read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *