Pourquoi le BP-3 est vraiment un composé à bannir dans les crèmes solaires

L’oxybenzone, aussi connu sous le nom de BP-3 ou benzophénone-3

Image00135corail
Licence: CC0 Public Domain / FAQ Libre pour usage commercial / Pas d’attribution requise

L’oxybenzone est vraiment un composé à bannir, d’autant qu’il pourrait être nocif pour la santé humaine, selon certaines études scientifiques.

Description de cette image, également commentée ci-après
« Coral Outcrop Flynn Reef » par Toby HudsonTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Si les gens optent pour d’autres produits qui en sont exempts, ou qu’ils choisissent de porter des vêtements de bain pour se protéger des rayons ultraviolets du soleil

Si les consommateurs décident de ne plus acheter des lotions contenant de l’oxybenzone, les compagnies envisageront probablement de ne plus l’inclure dans leurs produits.

L’idéal serait bien sûr que le gouvernement interdise son utilisation par les fabricants de cosmétiques et de crèmes solaires, ou que les compagnies elles-mêmes prennent l’initiative de le remplacer par un meilleur composé. »

Mais pourquoi le BP-3 est-il vraiment un composé à bannir dans les crèmes solaires, suite »»»Voir la réponse est sur le site du Devoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *