Amis et famille de la kamikaze Hasna Aitboulahcen, soupçonné d’avoir fait exploser une ceinture d’explosifs pendant le siège du Saint-Denis dévoile plusieurs détails

Plus d’infos sur la première femme devenue kamikaze,  Hasna Aitboulahcen, soupçonné d’avoir fait exploser une ceinture d’explosifs pendant le siège du Saint-Denis

IMG_0480
Lu en anglais sur le nzherald.co.nz Read +

Amis et famille de la femme jihadiste qui a fait exploser sa veste suicide lors des descentes de police à Paris ont révélé qu’elle n’était pas religieuse et aimé boire et faire le party.

Hasna Aitboulahcen, 26, est devenue la première femme kamikaze de l’Europe pendant le siège de Saint-Denis, où elle est morte aux côtés de son cousin, soupçonné de meneur Abdelhamid Abaaoud.

Aitboulahcen est censé avoir fait exploser une veste suicide dans le bâtiment après une brève conversation avec les policiers.

Un fonctionnaire a confirmé un enregistrement audio, ponctuée de coups de feu, dans lequel un agent demande: « Où est ton copain? » et elle répond avec colère: « Il n’est pas mon copain! » Puis on entend des grand bruit.

Selon le frère de la Aitboulahcen a révélé au Daily Mail Youssouf Aitboulahcen  et sa sa soeur n’avaient aucun intérêt dans la religion et n’ont, jamais lu le Coran et ont commencé à porter un voile musulman il y a un mois. a  publié ce vendredi 20 novembre 2015 à 7:34 a.m le
nzherald de La Nouvelle -Zélande

Source le nzherald.co.nz ou traduire en votre langue ici



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *