Avoir le cancer n’est pas de la malchance

Santé/Health

Avoir le cancer n’est pas de la malchance
Une nouvelle étude contredit une théorie antérieure de facteurs aléatoires du cancer.

IMG_0603

L’importance des facteurs externes dû à l’environnement est responsable  de 70% et 90% la cause de développer un cancer

Donc franchement la nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Stony Brook (Etats-Unis). Cette théorie controversée publiée dans la revue Sciences quelques mois que les deux tiers des tumeurs ont été produites par la «malchance».

Notre étude montre exactement le contraire: que la plupart des cancers sont dus à des facteurs de risque externes « , a t-il expliqué chef de l’étude Yusuf Hannun Sync. Traduction automatique de l’article :

Tener cáncer no es cuestión de mala suerte
Un nuevo estudio desmiente una teoría anterior acerca de los factores aleatorios del cáncer. Espagnol

En français  sur le quotidien québécois Le Devoir

 Autres langues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *