Des monstres maléfiques refont surface au Gouloumbou et attaquent jour et nuit

Des monstres maléfiques refont surface au Gouloumbou et attaquent jour et nuit.

Ici une vidéo exemple d'une poursuite d'un hippopotame
hippopotamesL'L'hippopotame de Gouloumbou Un jeune homme de 25 ans pêcheur qui passe ses journées à transporter des filets dans les eaux du fleuve Gambie dans l'est du Sénégal, a été attaqué par un hippopotame selon l'Agence France Presse. 

Dans la dernière décennie, des hippos - le mammifère le plus dangereux en Afrique, selon le National Geographic - ont malmené 25 pêcheurs en les amenant dans la mort et blessé beaucoup d'autres au Gouloumbou, a dit à l'AFP. 

Les hippopotames sont imprévisibles, ce qui les rend de redoutables créatures en dépit de leur apparence pâteuse, presque caricatural. 

Il y a 16 ans, a rapporté l'AFP que les troupeaux d'hippopotames déchaînés avaient «semer la terreur» parmi les agriculteurs et les pêcheurs le long du fleuve Niger, dans le pays d'Afrique occidentale du même nom. Les hippopotames ont également été attaquent le pâturage du bétail près de la berge; habitants, semblait-il, étaient sans défense. 

"Les équipes armés de machettes, de gourdins et des torches ont été mis en place pour protéger les champs de riz, mais un commerçant local avait dit que la stratégie avait été inefficace parce que les villageois étaient incapables de résister aux charges de ces animaux voraces," a rapporté l'AFP à l'époque.
Toute l'histoire sur The Province (anglais)/traduit en français ou autres langues
Source sur G+
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *